Scène  
êkhô, l’Odéon du Village
Lieu:
Superficie:
Statut:
Montréal, Québec
40m2
Déconstruit, 2017






Lieu de résonance entre la performance humaine et ses instruments techniques, êkhô témoigne de cet assemblage par l’expression consonante de leurs éléments architecturaux les plus triviaux. De la performance émane un impératif de visibilité dont la résolution la plus succincte est l’élévation d’un plancher de scène. De l’instrument coûteux et sophistiqué dérive une exigence de protection se dénouant par la création d’un espace abrité.

êkhô est la rencontre de courbes et de plans. Les parois verticales courbes, légères et translucides, se matérialisent par une résille tissée, inspirée des structures des gridshells. Les plans horizontaux, denses et opaques, se concrétisent par des dalles en caissons de bois. La structure s’expose en une composition ornementale franche. Au toit, les finis lisses laissent les sons glisser sur sa paroi.

Équipe: Bernard-Félix Chénier, Hugo Duguay, Nathaniel P. Joanisse, Karl Robert
Collaborateur: La Pépinière
Photographie: Jean-Michael Seminaro, Table Architecture


Mark